AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
Demeure du seigneur du feuVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nombre de messages : 779

Fiche RPG
Expérience Total: 90300
Level: 59
Technique :
avatarMizukage
Hoshigaki Kisame
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Demeure du seigneur du feu   Mar 8 Fév - 13:45
Finalement zorro avait eu le cran de venir, kisame ne savait pas ou le jeune homme etait passé durant les dernières 48 heures, personne au manoir ne l'avait revu.
Le groupe de shinobis marchait tranquillement menné par mei et kisame sachant ou aller, le seigneur faisait régulièrement appel au clan, que ce soit pour les services de mei ou kisame.
C'etait un vieil homme des plus superficiel, completement a la masse par rapport a la réalité de ce monde.
Il ne pensait qu'a dormir et manger en dehors de sa peur maladive du monde extérieur.

Cet homme dégoutait kisame mais il leur était utile...
Son influance etait encore forte au pays même si il n'avait plus autant de pouvoir qu'avant la chute des villages.
Mei et lui avaient étés reçu apres l'affaire juubi, il y avait joué un grand rôle en y engageant kazekami pour maintenir un certain équilibre qui permit d'éviter une catastrophe bien plus grande encore.
Si bien que le vieil homme ainsi que les autres seigneurs encores vivants durent le reconnaitre.

A présent le clan avait fait des seigneurs leur principaux clients, il y avait la une mine d'or,d'influance et d'information leur tendant les bras.
Chaque seigneur se méfiant des autres, voir de tout le monde, il y avait tout le temps du travail.
Il n'était pas rare que le clan se voit commanditer un assasina sous couverture d'une visite médicale, il etait libre a mei et kisame d'accepter le travail ou pas.
Bien évidament le fet que le savoir médical des terumis soit devenu rare et tres recherché etait vrai, ils etaient en quelques sortes les medecins des seigneurs.

Pour kiso aussi cela était une première, pour la première fois il partait en mission avec son père.
Il espèrait secretement le voir combattre, mai lui racontait a chaque fois les missions et les combats mais il voulait voir ça de ses propres yeux.
La route etait longue pour ses petites jambes, le soir tombait et kisame l'avait prit sur ses épaules.
Tout le long de la route il n'avait pas arreté de questionner zorro,d'ou vennait t'il, qui était t'il et comment connaissait t'il son papa.
Ao n'approuvait pas ce genre d'embiance mais il avait apprit a prendre sur lui, apres tout tout marchait tres bien ainsi, son esprit tres millitariste commençait peu a peu a s'adoucir a la grande joie de chojuro.
Malgres lui il s'etait également attaché a kiso.


Le vieil homme doit nous attendre, pressons le pas.
Nous y passerons la nuit comme d'habitude.


Les shinobis se mirent a bondir d'arbres en arbres avec mei kisame et ao en tête pour ouvrir la voie.
Le byakugan etait tres pratique, malgres leurs capacités de perception, kisame, mei et mai ne pouvaient pas voir, seul ao le pouvait.
Rapidement il arrivèrent a un chateau en haut d'une falaise avec en contre bas une rivière.
Rien n'avait changé depuis la toute première vennue de kisame avec madara il y avait de cela de nombreuses années.
Ils attérirent dans la cours puis s'immobilisèrent avec face a eux le donjon, avec un temps de retard la millice personelle du seigneur réagit et une cinquantaine d'hommes portant des armures de samurai et des masques les encerclèrent.


Kisame hoshigaki veuillez nous indiquer la raison de votre présence ici je vous pris.
Nous attendions Mei terumi pas vous.


Eh bien je suis ici quand même, je ne fais que l'accompagner et je dois m'entretenir avec votre damyo.

L'homme qui parlait ne portait pas de masque, au contraire il etait habillé d"un kimono avec pour ceinture un artifice que kisame reconnu vite.
Il s'agissait la de l'un des douzes shinobis réputés les plus puissant du pays du feu au servise du seigneur.
Et il connaisait bien évidament kisame, son passé, et en partie ce don il etait capable.
Pour résumer, il ne l'aimait pas.


C'est bon laisse les passer, de toute manière tu n'es pas de taille



Une jeune femme, du même âge que mai vennait d'arriver, contrairement a son hommologue elle etait beaucoup plus décontractée.
Ell aussi etait l'une des douze, vêtue d"un magnique kimono elle les abordat comme de vieilles connaissances.
Et pour cause ils se connaissaient depuis longtemps, mei et kisame l'avait connue plus jeune l'ors des hauts faits de kazekami.
Il s'agissait non moins que de la fille du damyo, la future dirrigeante du pays du feu, elle s'était liée d'amitiée avec mei et mai principalement et elle admirait les actions de kisame.


Mais dis moi tu es devenue une tres belle femme ma puce, a chaque fois que je te vois je suis surprise !
Alors tu es finalement devenue une des douze ?




Oui, comme toi j'ai toujours voulue devenir une femme ninja digne de ce nom
J'ai encore beaucoup de progres a faire pour te rattraper.
Et toi mai comment vas tu ?
Alors tu as avancée dans ton grand projet ? héhé


Elle parla a son amie et non moin rivale sur un ton narquois en sachant tres bien que mai etait de nature legerement reservée.
A sa grande surprise mai etait plus épanouie a présent, rougissant legérement elle lui répondit un oui accompagné d'un sourire rayonnant.
Intérieurement elle rallait que mai l'ait devancée quand elle remarqua les deux enfants.


Woaaa !
Qu'ils sont mignons !!!!!
Dis moi comment tu t'apelles mon bonhomme ?


Kiso... et toi ?

Moi c'est Taô !
Tu ressembles beaucoup a papa dis moi.


Tu n'as pas changée Taô, laisse moi te faire le même compliment que mei.

Emportée par son désir elle avait deja pris kiso dans ses bras quand kisame prit la parole.
De nature tres extravertie, kisame etait le seul en face de qui elle n'agisait plus comme d'habitude mais plus comme une femme.
Le compliment la fit rougir en même temps qu'elle plongeait sa tête sur kiso pour lui faire un calin, suite a ça elle fit de même pour l'hoshigake en s'accrochant a son cou pour lui lancer un.


Et toi non plus, toujours aussi costaud a se que je vois.
Dis moi tu veux parler de quoi a mon père ?


Je suis ici pour assurer votre protection...
Il se passe des choses étranges dans le coin, d'ancien shinobis morts reviendraient d'entres les morts d'apres les témoignages...
Pourtant le seul homme au monde capable de ça a ma connaissance a été tué par sasuke uchiwa il y a longtemps.




Si c'est eux le pire est a craindre si ils décident d'attaquer.
Ils me connaissent, je dois leur parler.. ils sont aussi morts pour moi.
Papa va t'il revenir aussi .. ?


Taô etait litéralement collée a lui espérant faire rager mai quand soudain shina se mit a pleurer.
Sans doute avait t'elle faim.


Hum hum....
Veillez m'excuser mais mon seigneur vous attend, laissez moi vous guider.


Je suis sure qu'elle a faim.
Et toi la dérrière qui es tu ?
Je ne t'ai jamais vu.

_________________

Nombre de messages : 436
Village / Organisation : Iwa

Fiche RPG
Expérience Total: 43260
Level: 41
Technique :
avatarTsuchikage
Roronoa Zorro
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Demeure du seigneur du feu   Mer 9 Fév - 0:33
Eh bien, le voyage allait bientôt commencer. Les autres ninjas ne semblaient pas en vouloir à Zorro d'être arrivé un peu en retard, mais Aô semblait garder une haine envers le déserteur de Kiri. C'est vrai qu'il était réputé pour n'avoir aucune pitié envers les déserteurs trop faibles pour rester dans leur village. Il le comprenait très bien, même qu'il partageait le même avis que lui aujourd'hui, la vie devait continuer et même si le protagoniste n'avait pas fait de très bons choix dans sa vie, aujourd'hui était venu le moment de chercher le salut.

Personne n'avait vraiment expliqué la mission à Zorro, mais il n'avait pas besoin de savoir ce qu'il devait faire, il devait l'accomplir. Mais la présence de Kiso, le fils de Kisame, dans la mission donnait au ninja l'hypothèse que la mission ne serait pas extrêmement dangereuse. Il ne connaissait pas très bien le Mizukage, mais il savait qu'il tenait beaucoup à son fils et qu'il ne l'aurait pas ammené si la mission pourrait le faire succomber. Quoi qu'il en soit, l'ancien ninja de Kiri s'était donné le but de faire passer la vie de Kiso devant la sienne. Le jeune homme était très poli et courtois, quelqu'un de très honorable et très puissant malgré son jeune âge, c'était quelque chose de rare dans ce monde corrompu et Zorro se disait que s'il n'avait pas pu protéger Sasuke, au moins il pourrait essayer de protéger le jeune Hoshigaki.

Tiens, en parlant de celui-ci, il semblait beaucoup s'intéresser à lui lui aussi. Pendant une très grande partie de la route, celui-ci lui posai énormément de questions. Le Roronoa n'avait aucun problème avec ces questions, cela lui faisait même plaisir de lui répondre. Dans le cas de Kiso, il était impossible de ne pas l'apprécier, c'était tout simplement naturel. Il apportait de la joie à l'atmosphère. Celle-ci était si chaleureuse que même Aô semblait perdre un peu de son âme militariste.


"Eh bien, pour te répondre, je ne sais pas vraiment d'où je viens. Mon dernier souvenir est d'avoir grandi seul dans une forêt. Je n'ai pas eu la chance de vraiment apprendre les bases de l'escrime avant de venir à Kiri. C'est ton père et les humbles ninjas du village qui m'ont appris les bases pour que je puisse me battre proprement."

"Qui es-tu et comment as-tu connu mon père ?"

"Eh bien, mon nom est Roronoa Zoro, je suis un épéiste amateur. J'ai beaucoup appris mais il me reste encore beaucoup à apprendre pour devenir un shinobi digne de ce nom. J'ai entendu parler de ton père au début de mon voyage, lorsque j'avais atteint un petit village du pays de l'eau. Ton père est célèbre et est l'inspiration de beaucoup de gens, je suis venu à Kiri pour le rencontrer en personne et apprendre les bases de l'escrime. Les dires n'étaient pas faux. De plus, lorsque j'ai pris une petite pause de mon entraînement hier, j'ai vu ton entraînement avec ton père. Tu as beaucoup de talent, j'ai la certitude que tu seras un shinobi aussi puissant que ton père."


Puis vint le moment tant attendu par tout le monde, le moment où ils arrivèrent tous devant le dojo où se trouvait le client. Hélas, il semblerait que c'était un piège puisqu'une puissante armée se tenait droit devant eux. Le premier réflexe de Zorro était d'attendre une réaction de la part de l'ennemi, c'était inutile de mettre de l'huile sur le feu lorsque les soldats présents ne bougeaient pas d'un poil. Il restai immobile tout en fixant l'armée du pays du feu. Cela prit un moment avant qu'une jeune femme n'arrive pour mettre un terme à la tension qui ne semblait s'arrêter de monter dramatiquement à chaque seconde. Eh bien, il semblerait qu'il avait fait la bonne chose en se retenant de brandir son sabre sans étudier le comportement ennemi, cela aurait sûrement mis en danger tout le monde, Kiso inclut. Il avait donc prouvé à Kisame qu'il avait appris depuis ces quatres dernières années. Il écoutait la conversation pour apprendre plusieurs choses sur la relation entre Kiri et le seigneur du pays du feu. Eh bien, il semblait avoir bien fait, encore une fois, il entendit la fille du haut gradé lui poser une question. Il se prosterna tout en se présentant en utilisant des mots respectueux, il s'estimait chanceux de pouvoir rencontrer quelqu'un d'aussi important en ce jour.

"Mon nom est Roronoa Zorro. Je suis enchanté de faire votre connaissance."

Il se releva ensuite pour attendre la suite des évènements.
Nombre de messages : 436
Village / Organisation : Iwa

Fiche RPG
Expérience Total: 43260
Level: 41
Technique :
avatarTsuchikage
Roronoa Zorro
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Demeure du seigneur du feu   Sam 5 Mar - 23:50
Un oiseau volait dans le ciel rapidement, il se dirigeait à toute vitesse vers la demeure du Damyo de Konoha. Il arriverait là bas après quelques heures de vol, c'était certain. L'altitude à laquelle volait l'oiseau était fort impressionnante elle aussi. C'était une des rares fois où on voyait Zorro sourire vraiment. Eh oui, lorsqu'on ne le voyait pas sérieux, on voyait un faux sourire qui cachait ce qu'il ressentait au plus profond de lui. Il avait jadis perdu son honneur en tant que shinobi, il s'était lassé de se battre sans savoir pourquoi, il avait tout perdu, même sa famille. Lorsque Sasuke était arrivé, il lui avait donné une autre raison de se battre, mais cette raison l'avait aveuglé, il avait toujours été incapable de protéger son ami, malgré sa volonté aussi puissante qu'une lame d'acier.

Hélas, le voyage de Zorro allait bientôt être dérangé. Un oiseau de proie géant coupa à travers les nuages pour voler à la même vitesse que l'épéiste. Celui-ci eut un rire sardonique et tourna le regard vers le protagoniste qui se rendit très vite compte qu'il n'était plus seul. Cet homme lui rappelait vaguement quelque chose, mais oui ! Il se souvenait maintenant ! Lors de son passage au village de Kiri, il s'était fait quelques ennemis. Un d'eux se nommait Mihawk, on le dénommait "Oeil de faucon". Il avait trompé plusieurs personnes car ses yeux ressemblaient beaucoup au rinneran mais ils étaient tout sauf spéciaux, du moins, à ce qu'on savait. Zorro s'était battu contre lui et avait été surpris par les pouvoirs spéciaux qu'il avait, non seulement par sa lame mais aussi par autre chose, mais rien de comparé au fameux dojutsu de la lignée des Rikudou.

Bref, Mihawk le pourchassait à présent. On aurait dit qu'il voulait que Zorro accomplisse sa revanche aujourd'hui, même s'il n'était toujours pas assez puissant. D'habitude il était calme et serein, tout sauf frénétique, mais présentement, on aurait dit qu'il était alimenté par la haine. Il sortit son sabre à une vitesse impressionante. Le membre de la team Gekkou no Tsurugi sortit le sien moins rapidement et arriva à parer le coup qui allait le tailler en pièces de justesse. Il y avait un désavantage dans ce combat monté, ils étaient tous les deux dans une position peu favorable car s'ils tombaient, ils ne reverraient sûrement plus le soleil se lever. Il décida donc que le seul moyen de pouvoir survivre à oeil de faucon, enfin, de survivre aussi à cet environnement était de le semer. Il rangea donc rapidement son épée et ordonna à son oiseau de voler plus vite. Il plongea vers le sol rapidement, Mihawk le suivait de près et prenait de la vitesse à chaque seconde, il arriverait bientôt à frapper Zorro. Il était près, très près, maintenant ! Zorro avait fait tourner l'oiseau invoqué par Sasuke à quelques mètres du sol. Son adversaire avait prit trop de vitesse, il s'écrasa à une vitesse fort incroyable contre le sol. Le protagoniste s'envola alors dans les airs pendant que le nuage de fumée se dissipa lentement.

Une heure plus tard, il était revenu à la demeure du seigneur du pays du feu. Il démonta sa monture et s'avança aux portes du manoir. l'oiseau disparut en un nuage de fumée pendant que l'épéiste apprenti ferma les yeux, soulagé que tout ça soit terminé, que Mihawk ne le pourchasse plus...

Nombre de messages : 779

Fiche RPG
Expérience Total: 90300
Level: 59
Technique :
avatarMizukage
Hoshigaki Kisame
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Demeure du seigneur du feu   Dim 6 Mar - 2:08
Le groupe finit par pénétrer dans le chateau.
Kiso était tout excité, il regardait l'immense hall luxueusement décoré de tableaux représentant les divers faits marquants de l'histoire don une grande tapisserie ou l'enfant reconnu ses parents au combat contre un monstre colossal.
Tao lui racontait la signification de ces œuvres, les différents héros de l'histoire shinobie des temps reculés jus-qu'il y avait quatre ans.


Ton papa et ta maman sont des légendes vivantes tu sais.
Avec quelques autres ninjas ils ont livrés combat et vaincus le démon le plus puissant de tous.
Celui la est uchiwa sasuke un ninja qui malgré son jeune âge est capable de faire jeux égal avec ton père, tu aura peut être la chance de le rencontrer si tu continue a suivre ton père.
Les autres sont des amis a lui, uchiwa itachi, pain, kakuzu, il y a aussi quelques autres puissants shinobis venant de tout les pays.


Après quelques minutes d'attente mei et kisame furent reçut, pendant ce temps le reste de la troupe fut conduit dans les appartements de tao.
Laissant son ainé accompagner leur hôte au près du damyo elle pu passer du temps avec mai et les enfants.
Shina fut confortablement installée dans le lit entourée de mei tao et kiso, les deux jeunes femmes s'amusaient beaucoup a jouer avec la pureté de kiso, elles le faisaient tourner en bourrique avec pour but avoué de le gêner.
Toutes deux étaient de belles jeunes femmes, kiso lui un jeune garçon toutefois suffisamment âgé pour savoir et commencer a s'intéresser a ce genre de choses.
A un moment donné tao fit la provocation de trop en incitant kiso a agir, ce qu'il finit par faire en la prenant de cours.
Elle ne s'attendait pas a se qu'il agisse, mai quand a elle sauta sur l'occasion pour aider l'assaillant, en l'espace d'une seconde elle avait immobilisée son amie de manière experte.
Tao était allongée sur le ventre a la merci des complices improvisés qui ne se génèrent pas pour la faire se tordre de rire durant quelques minutes.
La terumi prit un malin plaisir a conseiller l'enfant dans leur petit jeux ce que kiso s'empressa d'accomplir, tout deux aussi riaient beaucoup.

Tao, elle planifiait sa contre attaque en silence, riposte qu'elle mit en œuvre a peine fut elle relâchée, mai prise par surprise et en manque total de concentration tant elle s'amusait se retrouva a son tour dans la même position vulnérable que son amie.


A ton tour ma chère mai, j'espère pour toi que tu es préparée.
Retour a l'envoyeur comme on dit, tu connais aussi bien mes faiblesses que moi les tiennes.


Hahahaha a ton tour mai.

Oh non..
Attend de voir kiso, tu vas y passer toi aussi.


Le ton de sa voix était insolent, elle les défiait clairement.
Visiblement elle ne comptait pas s'avouer vaincue et céder si facilement ce qui fit narquoisement sourire tao.
Le nouveau duo se mit au travail, tao déterminée a gagner contre sa rivale a ce petit jeux conseillait également kiso.
Une minute passa puis deux et ainsi de suite, mai ne voulait pas leur donner ce qu'ils voulaient mais finit par céder au bout de quelques minutes supplémentaires en se tortillant de rire a son tour.


Gagné !
Au moins je n'ai pas perdue hahahaha


Humf.. je pensais arriver a résister le temps de vous faire abandonner.
Mais plus important...


Le regard des deux amies se croisèrent et tout a coup elles bondirent sur kiso qui ne pu rien faire d'autre que se tortiller a son tour entre leur mains.
Bienveillantes elles furent gentille et tout ceci prit rapidement fin au grand soulagement d'ao qui essayait de calmer shina réveillée par les rires.
Étonnamment il était plutôt bon dans se rôle, ao le terrible membre des forces spéciale prit sur le fait avec un bébé dans les bras en train de la distraire pour calmer son caprise.
Mai et kiso ne manquèrent pas de saisir cette chance de le railler ce qui le déstabilisa complétement.


Mais vous n'avez pas hontes ?
Regardez la petite, vous l'avez réveillée.
Si mei et kisame sama étaient la....


Ils auraient sans aucun doute participé ahahaha.
Le rôle de père te va bien tu sais ? héhé


Pendant ce temps ailleurs kisame, mei et le damyo étaient en discution suite au bilan de santé complet réalisé.
Kisame exposait les dernières nouvelles au seigneur en lui expliquant qu'il y aurai probablement de futurs combats de haute volée sur le sol du pays du feu et ses alentours.
Qu'il était la pour régler ce problème et assurer leur protection si le pays était attaqué.


Ohoh !
Je vois, parfait parfait, avec vous dans les parages me voila rassuré, il se dit que vous valez mieux qu'une armée entière.
Peut être pourrais je en juger moi même, je m'ennuie ces derniers temps.
Ma fille ainsi que les meilleurs éléments a notre disposition vous aideront tout les deux, vous êtes mes hôtes aussi longtemps que cela sera nécessaire.
Si vous me débarrassez de ce dangereux shinobi vous serrez très largement dédommagés.


L'homme membre des douze qui les avait accompagnés fut prié de les reconduire et de donner des instructions pour que leur soit préparée des chambres ainsi qu'un espace de vie réservé a leur usage unique.
Kisame et mei revinrent dans les appartements de tao qui avec l'aide de mei et ao avaient calmée shina.
Zorro manquait a l'appel, il ne restait plus qu'a attendre le début des hostilités, pour l'heure l'hoshigake avait un peu de temps.
Son état s'était légèrement amélioré, tao assistait aux soins que lui prodiguaient les cousines après avoir été informée du pourquoi et du comment.


Ton père est toujours aussi ... surprenant
Dis moi que pense tu de rejoindre l'organisation plutôt que de rester ici ?
Tu as beaucoup a y gagner et a y apprendre, c'est bien mieux que de simplement monter la garde non ?
Tu as le potentiel pour devenir une grande ninja et je crois savoir que tu rêves de devenir comme mei non ?


Je ne suis pas sure que père aime cette idée mais j'en ai marre de l'écouter...
Je dois le remplacer quand il nous quittera mais pour l'heure il est bel et bien la et je veux pouvoir protéger les gens par moi même comme vous..
Alors c'est décidé je viens !


Tu as murie tao, tu as déjà le cœur d'une dirigeante et d'une femme digne de ce nom, il te manque juste l'expérience.
Je vais m'occuper de toi.


Ou est zorro ?
J'ai un peu de temps et j'ai promis a sasuke de lui donner sa chance...
Je vais assez bien pour le livrer a un petit test.


La soirée avançait paisiblement, tous profitait du véritable festin préparé en leur honneur, il n'y avait rien a redire la dessus, le damyo du pays du feu vivait dans le plus grand luxe.

_________________

Nombre de messages : 436
Village / Organisation : Iwa

Fiche RPG
Expérience Total: 43260
Level: 41
Technique :
avatarTsuchikage
Roronoa Zorro
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Demeure du seigneur du feu   Ven 11 Mar - 18:33
Musique d'ambiance : https://www.youtube.com/watch?v=6DWhkSDRr3E

Le shinobi poussa lentement les portes du manoir et entra. Toutes les personnes présentes faisaient la fête avec une telle joie que Zorro se sentait encore de refus. De plus, il n'était pas vraiment dans l'ambiance après ce qu'il avait appris sur la situation de Sasuke. Il s'était débarassé de Mihawk il y avait peu de temps, hélas, on n'était jamais trop prudent lorsqu'on parlait d'un ennemi aussi redoutable. Il s'adossa contre un mur dans le fond de la salle et compta chaque seconde qui passait pendant environ deux minutes. C'était fou comment il était imprévisible. À quoi pensait-il ? Hélas, la réponse n'allait pas être révélée de si tôt. Il passa sa main droite à travers ses cheveux verts et se gratta la tête, tout en fermant les yeux pendant quelques secondes. Il avait vu quelque chose, peut-être était-ce quelque chose de trop ? Il avait un peu vu le monde d'aujourd'hui, un monde déchu. Maintes étaient les personnes qui souffraient à cause des riches qui agissaient en tyran. Le jeune épéiste demanda alors s'il y aurait un endroit où il pourrait prendre l'air sans déranger ceux qui montaient la garde de la demeure du seigneur du pays du feu. Celui-ci lui pointa une porte qui menait à un balcon. Il s'y dirigea immédiatement après avoir remercié l'homme qui lui avait donné les directions. Il sortit et vit une scène majestueuse. Tout était calme et paisible, quelque chose qu'on ne voyait que très rarement ces jours-ci, cette atmosphère ne s'installerait jamais, hélas, elle n'était qu'éphémère, peu importe la puissance dont on s'agrippait à elle. Il posa doucement la main droite sur un des nombreux piliers qui tenaient le petit toît au dessus de sa tête. Le Roronoa tendit sa main à l'horizon, plus précisément en direction de Konoha no Kuni. Il pensait maintenant à Kuina, sa meilleure amie. Il avait complêtement perdu contact avec elle après l'attaque sur Konoha dans le temps où Sasuke avait perdu le contrôle et qu'Hachibi avait prit contrôle sur son corps. Il murmura quelques mots tout en souriant et en laissant une larme couler le long de sa joue.

-Je deviendrai le meilleur épéiste, je n'ai pas oublié notre promesse, Kuina...

Il se retourna ensuite sur lui-même pour constater que quelqu'un le fixait. Il attendit que cette personne se manifeste et lui donne une bonne raison qui l'a poussée à l'épier...
Nombre de messages : 779

Fiche RPG
Expérience Total: 90300
Level: 59
Technique :
avatarMizukage
Hoshigaki Kisame
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Demeure du seigneur du feu   Dim 13 Mar - 16:52
L'aube pointait a l'horizon, dans leur appartements tout le monde dormait paisiblement.
Les enfant, mai et tao dormaient ensembles, kisame et mei quand a eux réveillés observaient le jeune homme isolé dans son coin a regarder au loin.


Il combattra ?

C'est son choix, si il compte rester il devra s'y coller, sasuke ne sera pas la pour éternellement le sauver et il commence a le réaliser.
Il veut devenir un des 7 mais il ne sait rien du niveau que cela demande, chojuro lui même est encore en formation.


Les deux shinobis étaient allongés ensembles dans un coin de la pièce et les rayons de lumière rasants venaient les réchauffer.
Ils se levèrent pour aller rejoindre zorro et entendirent les quelques paroles de celui-ci.


Tu veux devenir le meilleur, belle ambition sauf que le meilleur est a côté de moi.
La route est encore très longue mais peut être le deviendra tu un jour.


Viens je veux voir ce que tu as dans le ventre, tu vas attaquer avec tout ce que tu as.
Tes techniques, tes capacités, il ne te servira a rien de les cacher.


Tu es sur que ça ira kisa ?

Normalement oui, et puis tu es la.
Je t'attend dans la cour.


D'un sushin il disparut puis réapparut quelques dizaines de mètres plus bas.
Son corps était encore lourd mais la douleur était devenue supportable, il l'endurerai sans faillir.
Testant ses muscles pour avoir une idée de sa forme physique il soupira.
Tout ceci arrivait au mauvais moment, combattre a 100% serait difficile dans son état, mais si les 7 étaient bel et bien de retours il le faudrait.
Son corps était endolori et pour le réveiller il se mit a pratiquer quelques mouvements de taijutsu avec une vitesse surpassant tout de même largement le niveau des shinobis dit de haut niveau.


A toi de jouer maintenant, tâche de profiter de cette chance je ne pense pas qu'il attaquera.
Sache juste que combattre contre lui même dans ces conditions reste dangereux tu comprendra bien assez tôt pourquoi.


A son tour mei disparut pour apparaitre non loin de kisame qui terminait de s'échauffer.
Le jour s'était levé lorsque le reste de la troupe s'éveillait doucement avec la lumière qui inondait lentement mais surement la pièce.


Il sont ou papa et maman ?

Kiso s'était précipité hors du lit pour questionner zorro, il était suivit de prés par mai et tao tout juste réveillées en tenue pour le moins légères, elles étaient tout juste vêtues de leur sous vêtements dévoilant leur anatomie au jeune homme qu'elles ne s'attendaient sans doute pas a croiser ici.

Oups...
Et je peux savoir ce que tu fais ici ?


Tien tien, la vue te plait ?
Quel âge as tu ?, a vu d'oeuil tu es un peut plus jeune que nous.
La nuit que kiso vient de passer te fait envie ?


Tao adoptait une attitude provocante, tout en parlant sur un ton séduisant elle marchait lentement vers zorro en s'étirant de manière a mettre ses formes en valeur.
Arrivée près de lui elle bailla avant de finalement lui demander ou était mei et kisame.
Mai, s'habillait quelque peu gênée que zorro ait pu la voir dans cette tenue, kiso attendait patiemment une réponse qui finit par venir de dehors.
Ao sur le balcon regardait dehors en leur indiquant la cour.


Vous allez pouvoir profiter d'un spectacle pour débuter cette journée, gamin dépêche toi d'y aller.

_________________

Nombre de messages : 436
Village / Organisation : Iwa

Fiche RPG
Expérience Total: 43260
Level: 41
Technique :
avatarTsuchikage
Roronoa Zorro
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Demeure du seigneur du feu   Dim 13 Mar - 21:11
Lorsque Zorro se retourna, il vit Mei et Kisame. Ceux-ci semblaient avoir vu une lueur d'espoir car la tension entre les membres du clan Hoshigaki/Terumi et lui avait grandement baissée voir même disparue complêtement. Bien entendu, il n'espérait pas qu'Aô lui fasse confiance rapidement car il avait toujours été quelqu'un de prudent. C'était ce qui faisait de lui un puissant shinobi. L'aube se leva lentement et Kiso sembla être dans une hâte. En effet, il bondit de son lit et se mit à courir en sa direction pour le questionner sur l'endroit où se trouvait ses parents. Le reste de la troupe avait été réveillé, soit par l'énergie de Kiso, soit par la lueur du soleil. Une chose était sûre : Zorro enviait Kiso. Il avait beaucoup d'énergie et souriait beaucoup, il vivait sa vie en l'appréciant. C'était quelque chose qu'il ne pouvait pas accomplir pour l'instant, pas avant d'avoir pensé à sa situation plus en ampleur. Puis il essaya tant bien que mal de cacher sa gêne lorsqu'il vit Mai et Tao arriver en sous vêtements. Il pouvait comprendre Mai puisqu'il se sentait assez honteux d'être dans cette position. Tao le nargua un peu en disant quelques phrases qui auraient pu faire rougir plus d'un, Zorro n'était pas un cas différent.

Tien tien, la vue te plait ?
Quel âge as tu ?, a vu d'oeuil tu es un peut plus jeune que nous.
La nuit que kiso vient de passer te fait envie ?


Le tont séducteur dans sa voix et les mots placés firent rougir Zorro, il ne pouvait plus s'en empêcher, il avait complêtement perdu le contrôle sur lui-même. Quelle horrible situation, surtout pour quelqu'un qui essayait tant bien que mal de préserver son honneur, son calme et de rester sérieux. Il répondit avec un tont de gêne dans sa voix avant de laisser la parole à Aô qui semblait apprécier le spectacle qui allait se passer.

-Euh... J'ai 22 ans. La vue est, certes, plaisante surtout venant d'une femme aussi ravissante que vous, hélas, nous ne sommes pas dans la même catégorie. Je ne suis toujours qu'un épéiste vagabond qui espère devenir l'un des sept. La nuit que Kiso vient se passer, euh... Eh bien, je crois que tous les hommes l'envieraient. Bref, ce n'est pas que vous m'ennuyez, mais je ne peut point faire attendre Kisame plus longtemps.

Zorro se prosterna après que Tao marche vers lui en s'étirant de manière à montrer ses formes. Il était très mal-à-l'aise. Aô parla ensuite, il allait bien s'amuser, c'était sûr et certain.

Vous allez pouvoir profiter d'un spectacle pour débuter cette journée, gamin dépêche toi d'y aller.

-Héhé, tu as sans doute hâte de me voir me faire écraser comme un vulgaire genin, pas vrai Aô ? Eh bien, je ne peut te blamer. Après ce spectacle, j'espère au moins qu'il sera possible de recommencer à zéro pour au moins faire de ma présence dans votre groupe tolérable.

Zorro disparut en faisant un sunshin no jutsu. Lorsqu'il réapparut à une quinzaine de mètres de Kisame, il brandit son sabre rapidement et éxamina le terrain de combat. Il avait repris son sérieux depuis cette scène où il s'était complêtement couvert de ridicule. Ce n'était plus le temps de penser au passé car le présent pourrait le mener vers sa tombe, là où il ne pourrait plus jamais se servir de ses pouvoirs ni suivre son nindô. Ses deux mains agrippaient son arme de manière à ce qu'elle ne s'échappe pas de son emprise. Il resta en position semi-défensive, car même s'il faisait confiance à Mei, il vallait mieux être prudent.

-Kisame, j'ai quelque chose à te montrer. Voilà quelque chose que seul moi et deux autres personnes connaissent...

Lorsque l'épéiste parla, un sceau se répendit tout le long de son corps. Celui-ci tourna autour de son cou et monta lentement pour recouvrir son visage. On voyait le mélange d'un tatouage noir et de sa peau. Il avait maîtrisé la premier stade du sceaux pour pouvoir supporter le pouvoir chaotique du premier stade et éviter qu'il ne prenne possession de son corps. Il garda son calme et regarda Kisame droit dans les yeux en restant sérieux. Il souria légèrement tout en fonçant à une vitesse assez grande vers Kisame. Le sceaux avait augmenté légèrement sa puissance et sa vitesse. Lorsqu'il arriva à quelques mètres de l'Hoshigaki, chose qui se passa en environ deux secondes, il donna un coup à la puissance écrasante vers son adversaire qui était fort rapide et puissant. C'était pour maîtriser ce sabre qu'il s'était autant entraîné ces quatres jours avant le départ pour le pays du feu. Le mouvement de ses épaules avait aussi augmenté la pression qu'exerçait le sabre, donc la force de frappe était devenue plus grande. Il garda son calme en planifiant ses prochains mouvements. Connaissant Kisame, il n'aurait sans doute aucun mal à esquiver où contre-attaquer. Il devait s'attendre au pire de sa part.
Nombre de messages : 779

Fiche RPG
Expérience Total: 90300
Level: 59
Technique :
avatarMizukage
Hoshigaki Kisame
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Demeure du seigneur du feu   Mar 15 Mar - 1:14
Zorro ne se fit pas prier, il chargea son adversaire sans se soucier de sa propre sécurité.
Attaquer kisame de front il fallait l'oser et au taijutsu pur et dur qui plus est, ceci fit apparaitre un rictus sur les traits de l'hoshigaki lorsqu'il vit le jeune homme attaquer après avoir activé une technique étrange.
Ses différentes capacités de perceptions lui permirent une analyse rapide de ce qu'il en retournait.


Une sorte de marque maudite...
On voit qu'il a longtemps suivit sasuke vu l'impact que celui ci a eu sur lui.
Je supposes qu'il n'a trouvé que ça pour le faire progresser rapidement en puissance mais au détriment total de la maitrise des arts ninjas.
Bon...


Kisame ne bronchait pas malgré l'apparente violence de la charge et de l'attaque dirigée vers lui, il observait zorro sereinement comme si tout ceci n'était au final qu'une chose des plus normale.
Cette impression était flagrante pour ceux qui regardait l'action de loin, puis soudain un éclair suivit d'un bruit sourd.
Zorro qui chargeait fit un vol plané d'une vingtaine de mètres dans la direction opposée de celle qui était la sienne a l'origine, il put finalement retrouver son équilibre avec en bonus une profonde entaille allant de l'épaule a la base du cou qui fut épargné de peut.
Face a lui kisame se tenait debout a la même place qu'au début sans arme en main et sans avoir montré le moindre mouvement visible.
A dire vrai il avait agit mais a l'aide d'un mouvement tellement rapide qu'il fut invisible a tous, seul ao et son byakugan purent distinguer l'action au mouvement du chakra.
L'ambu avait dailleur une sueur froide, une telle explosion de puissance si concentrée si soudaine sans laisser a son entourage la moindre chance de prévoir quoi que ce soit avant que le coup ne parte...
Même les meilleurs shinobis sensoriels auraient réagis trop tard, mei et mai ne s'y trompaient pas elles non plus.

Aucune magie la dedans mais juste la combinaison de deux techniques avec une fluidité et une vitesse pouvant sembler divines.
Kisame avait utilisé le mizuken combiné a un mouvement de sabre appelé iai consistant a dégainer, frapper puis rengainer en même temps dans un mouvement ultime combinant attaque et défense.
Cette technique rendait ses mouvements de sabres totalement imprévisibles, couplé a ses capacités physiques surhumaines il n'y avait pas mieux au sabre, attaque, parade défense il pouvait réaliser tout cela en même temps tout en se déplaçant si besoin était.
De-plus il avait les mains libres pour utiliser toute sortes d'autres techniques de son large répertoire.
Le coup porta au moment de latence ou zorro mit ses épaules en rotation, un mouvement superflu et imprudent lors d'une attaque frontale.


A ton avis que c'est t'il passé ?
A ta décharge tu as bien fait de pivoter sinon ton attaque n'aurai pas été assez puissante pour protéger ton cou.
J'espère que tu as pigé maintenant la différence entre nos capacités physiques respectives et je n'y suis pas allé très fort, encore un choc comme ça et ton bras se brisera.


Pas la moindre utilisation de ninjutsu ?
Quelle est son affinité, sa vitesse et sa force sont comparables a celle d'un junin.
Mais un ninja utilise des jutsus au combat pour appuyer ses actions.


A toi de voir si tu espères encore faire le poids comme ça..
Tu n'as pas autre choses ?
D'autres techniques ?
Du ninjutsu peut être.


Alertés par le bruit il y avait a présent quelques dixaines de spectateurs dans la cour, aux fenêtres et aux balcons.
Le damyo lui même était venu voir ce qu'il se passait dans l'enceinte de son château, tao était quand a elle fascinée par le mince aperçu du niveau de kisame lui ayant été montré.
Mei, mai, ao et chojuro avaient eux l'habitude, les trumis parvenaient a approcher une telle vitesse elles aussi sans toutefois y parvenir, enfin cela ne valait que pour les deux cousines.
Kiso était surexcité, a côté de tao qui ne s'était toujours pas revêtue tout deux fixaient intensément l'hoshigaki avec l'espoir certain d'en voir plus.


Woaou !!
C'est possible ça ?
Kisame est incroyable, je me demande bien ce que va pouvoir faire l'autre !


Heu... il est temps de t'habiller tu ne penses pas ?
Le gamin n'est pas au bout de ses peines surtout si il veut poursuivre le combat.
Il reviendra peut être sur ce qu'il nous a dis tout a l'heure.


Il doit souffrir... son corps n'est pas près, on va devoir lui prodiguer des soins tout a l'heure.

Il a fait quoi papa ?
J'ai pas vu !
Mais zorro il a bien volé haha


Tao ne cachait pas son intérêt pour celui qui se tenait face au jeune homme, ce qui irritait quelque peu mai surtout que sa rivale allait repartir avec eux.

Il a raison, il fait bon mais tu es a moiter nue tao.

Mais je ne veux pas risquer de rater la suite !
Au moins je fais quelques heureux non ?


La princesse du pays du feu lorgnait ao de manière aguicheuse qui de son côté s'efforçait de rester le plus sérieux possible dans la situation présente.
Plus bas kisame sous le regard attentif de mei faisait face a zorro dans une posture déroutante.
Il était tout simplement debout sans posture particulière, son corps tout entier était une arme prête au combat a tout instant.


Allez enchaine si tu t'en sent toujours capable.

_________________

Nombre de messages : 436
Village / Organisation : Iwa

Fiche RPG
Expérience Total: 43260
Level: 41
Technique :
avatarTsuchikage
Roronoa Zorro
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Demeure du seigneur du feu   Mar 15 Mar - 10:59
Musique d'ambiance

*une décharge... Pourrais-ce être du Raiton ? Une telle vitesse, ça ne peut être que du Raiton, j'en suis sûr et certain. S'il a le Raiton, je ne peux rien faire mis à part expérer survivre au prochain impact. Non, ma puissance n'est pas assez grande encore, il vaut mieux abandonner. Je détestes perdre et surtout abandonner, mais je n'ai pas le choix, sauf si... C'est risqué mais ça marchera peut-être...

Zorro qui souffrait suite à ce choc fit quelques signes de mains en marchant de l'avant. Il releva alors ses yeux qui devinrent rouge sang. S'il voulait attaquer, il devrait prendre ses distances. Il cracha ensuite une boule de suiton de forte pression vers Kisame, puis il fit un Sunshin no Jutsu dans la direction opposée, à la même distance de Kisame mais face à sa propre technique. Il lança ensuite une boule d'air comprimée contre sa technique. Considérant la réaction chimique qui allait se produire... Les deux techniques se percutèrent de plein fouet et une explosion de glace moyenne frappa là où Kisame se tenait. Hélas, il n'avait pas pu couvrir toutes les directions autour de Kisame pour l'empêcher d'esquiver car il n'y avait pas d'eau sur le champ de bataille. Cette technique était la seule qu'il avait qui pouvait créer ne serait-ce qu'une petite flaque d'eau. Hélas, il n'allait pas se laisser avouer vaincu, c'était comme ça qu'il marchait.
Il posa sa main gauche contre sa main droite puis son épée se transforma litéralement, enfin, tout son bras s'était transformé en sabre gigantesque. Il donna un brusque coup vertical vers Kisame tout en suivant le mouvement avec ses épaules. Il était à deux doigts d'au moins pouvoir infliger un coup à Kisame, il le sentait. Il s'étirait pour pouvoir agripper cette satisfaction, hélas quelque chose l'arrêta.


-AAAAAAAAAARGH !

La plaie sur son épaule s'ouvrit. Il regarda la même épaule que Kisame avait attaquée puis eut un flashback de son combat aérien contre Mihawk tout en s'écrasant au sol, il resta ensuite au sol, inconscient. Son corps ne pouvait supporter la douleur infligée par ces deux shinobis de haut niveau. Il réalisait peu à peu qu'il était trop faible. Peut-être qu'il n'arriverait jamais à être le meilleur épéiste, en fin de compte. Il avait failli à accomplir la promesse qu'il avait fait à sa défunte amie...

~Début du Flashback~

Les attaques s'enchaînèrent dans les airs. Il savait qu'il n'avait pas la moindre chance contre Mihawk, surtout en combat aérien. Il restait sur la défensive.

~Fin du Flashback~

Mais oui ! Pourquoi ne s'en était-il pas rendu compte plus tôt ?! Il s'appuya sur sa main gauche et se releva difficilement. Ses yeux rouge sang regardèrent droit dans ceux de Kisame. Dans cet état, personne ne savait ce qu'il pouvait bien faire et s'il le pouvait, il allait sûrement attaquer. Eh bien, ils se trompaient. Zorro prit son sabre avec sa main gauche, après tout, il avait perdu la main avec laquelle il préférait combattre, mais on devait tous combattre avec un handicap pour devenir puissant à un certain point. Il se mit en position de défence, c'était tout ce qu'il pouvait faire.

-Allez ! Termine le boulot d'oeil de faucon. Mon bras droit est bousillé, utiliser du ninjutsu serait futile à présent si ce n'est de l'endommager à un niveau permanent. Je n'ai plus d'autres choix que d'abandonner, même si ce mot me donne la nausée.

Zorro rangea son sabre puis agrippa son bras droit avec son bras gauche avant de partir. Il était quelqu'un qui avalait mal sa défaite, mais il devrait le faire seul. Il était la seule personne qui pouvait chercher, avouer et éliminer ses erreurs pour développer de meilleures stratégies. Il n'avait jamais essayé par le passé, c'était sûrement pour ça qu'il n'avait presque jamais gagné contre des ninjas qui avaient un grade supérieur à Chuunin. C'était pathétique, c'était pour ça qu"il était décidé à repenser à ce qui s'était passé pendant ce combat. Sasuke y avait été de mains mortes lorsqu'il l'avait battu dans leur duel tandis que Kisame, lui, ne lui donnerait pas une chance. Il n'avait pas de pitié pour les faibles, il devait s'améliorer. Il devait vaincre Kisame et Sasuke à leur plus haut niveau, il voulait pouvoir agir ainsi sans broncher, lui aussi...

Nombre de messages : 779

Fiche RPG
Expérience Total: 90300
Level: 59
Technique :
avatarMizukage
Hoshigaki Kisame
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Demeure du seigneur du feu   Mer 23 Mar - 2:34
Suite a son vol plané zorro enchaina sur quelques ninjutsu basiques en tachant de combiner leur propriétés du mieux possible.
Les deux jutsus filaient en direction de kisame avant de se percuter non loin de lui.. enfin d'après les prévisions du jeune homme car il n'en était rien.
Il fut aisé pour kisame de lire les mouvements de zorro en bondissant droit sur lui tendis que l'explosion glacée frappait derrière sa position actuelle.
Tel un missile il avait foncé entre les deux attaques avant leur fusion et se retrouvait face au jeune homme comme si la distance entres eux n'avait jamais existée.
Face a lui une frappe puissante était amorcée, les techniques du jeune homme étaient réellement semblables a celles de l'ancien sasuke.

L'hoshigake ne voulait pas employer des techniques plus puissantes pour une simple petite joute et puis ceci n'était pas nécessaire.
Un jutsu relativement basique tel que le mizuken suffisait largement vu les capacités de son utilisateur, le iai s'apprêtait donc a rugir une seconde fois quand soudain zorro s'effondra en hurlant de douleur.
Visiblement inconscient kisame pivota violament son basin pour modifier son mouvement d'attaque, plutôt que d'utiliser le suiton il expédia a son adversaire une droite ou il mesura sa force pour lui remettre les idées en places.
Le coup porta avant la chute au sol et un nouveau vol planée cette fois bien plus spectaculaire, un corps désarticulé dans les airs puis s'écrasant lourdement au sol en roulant boulant tel une balle jusqu'à s'écraser dans un tas de rocs quelques dizaines de mètres sur leur gauche.

Finalement il se remit debout sans avoir réalisé ce qu'il s'était passé dans cet intervalle, la bouche en sang avec probablement la mâchoire fracturée, il était couvert de blessures superficielles due a cet atterrissage pour le moins musclé.
Quand il essaya de parler il se rendit finalement compte de ce fait nouveau et finit par adopter une attitude de renoncement qui provoqua une vive réaction de la part de mei.


Ou crois tu aller comme ça abrutis !
Ne me dis pas que quelques égratignures et un coup de poing peuvent te faire renoncer comme ça !
Peut être que kisa aurai du te décapiter tout a l'heure ou encore te briser le cou a l'instant !
Si c'est ce que tu veux je peux lui épargner cette peine !


Abrutis et tu ose vouloir en devenir un avec une attitude si pitoyable ?
Sache que je suis capable de te remettre comme neuf en quelques secondes comme la dernière fois...


Zorro avait carrément tourné le dos aux deux shinobis, la chose la plus honteuse qui soit pour un bretteur.
Dès lors kisame avait enchainé et littéralement perforé son l'abdomen en un point extrêmement douloureux situé entre le foie et la rate, juste au dessus de l 'estomac en usant cette fois de l'un des deux katanas a sa ceinture.
C'est en regardant le jeune homme s'écrouler une nouvelle fois qu'il lui dit cela, il avait le diaphragme partiellement déchiré ainsi que les côte flottantes cassées, pour résumer respirer était difficile et tres douloureux et il perdait beaucoup de sang.


Kisa pourquoi n'a tu pas utilisé ton vrai taijutsu ?
Ton onde de chakra lui aurai évité de se ridiculiser ainsi.


Calme toi un peu veux tu ?
Il souffre bien plus ainsi et il peut réaliser l'ampleur de sa défaite.
Il a besoin de beaucoup travailler son mental avant d'être capable de parvenir a quelque chose de valable.
Ce n'est pas un jeux.


Zorro agonisait au sol parvenant a peine a respirer au bord de la mort, il devait s'accrocher de toute ses forces pour ne pas sombrer.
Le saignement s était arrêté de lui même car le coup n'avait touché que quelque vaisseaux sanguins de moindre importance, il gisait cependant dans une mare de sang.


.... Comment ose tu

Un blanc puis un noir total et puis enfin l'air et la lumière du jour, zorro était allongé dans une piece sous la surveillance de ao et d'un médecin au service du damyo.
Ironiquement cette fois ce fut lui qui était dévêtu malgré les couvertures le recouvrant.


Ce n'est pas faute de t'avoir prévenu gamin, et il a été gentils il a joué la.
Je me demande bien ce qu'il peut te trouver pour te laisser en vie..
Surtout après un comportement si honteux.


Ao dôno, veillez ne pas importuner mon patient
Il a besoin de repos.


Oui oui je vais prévenir les autres...

Le commandant des ambu sortit sans adresser un seul regard au jeune homme pour le moment cloué au lit.
La douleur était vive malgré le bandage très serré, la journée avait bien avancée, sans doute avait t'il gardé les yeux fermé des heures durant.
Plus loin dans une des pièces annexe de cette partie du château ao rejoint le groupe de shinobi, kisame avait eu des soins palliatifs contre la douleur et se reposait dans un coin avec kiso vautré sur lui et shina dans ses bras.
Mai et tao les observait avidement, ils semblaient dormir.


Ils sont mignons, je ne connaissais pas kisame comme ça.

Ha ha je le connais bien mieux que toi.

Vous allez les réveiller, si vous voulez venir faites mais en silence.
Mei est encore en entrevue avec ton père, nous allons partir en début de soirée en reconnaissance, je vais en profiter pour aller voir un amis.


Kisame les avait interrompues avant que le ton ne puisse monter, se regardant toute deux gênées elle vinrent se joindre a lui en s'installant a sa droite et a sa gauche.
Tao était toujours plutôt légèrement vêtue un simple kimono léger la couvrait et il était aisé de deviner, voir et même sentir ses formes.
Visiblement cette extravagance était dans sa nature et ne dérangeait absolument pas l'hoshigake, au contraire même, tao connaissait parfaitement son gout prononcé pour les belles femmes.
Ceci dans le but de concurrencer sa rivale dans tout les domaines, oui la princesse du feu était joueuse, mesquine, provocatrice voir perverse.

Elles se lovèrent contre lui en englobant également le jeune kiso de leur formes féminines élancées avant de sombrer rapidement dans un sommeil portée par la douce brise régnant dans la pièce.
Une heure passa, puis deux, kisame ne dormait pas vraiment, il se contentait de se reposer et de profiter de cette fin d'après-midi paisible et des plus agréables.
Il aimait beaucoup ces moment de paix et d'intimité, ao arriva a ce moment la et découvrit cette scène insolite.
Mai et tao, surtout tao tout juste vêtue et cette même tenue plutôt débraillée par les mouvements durant leur sommeil.


Va prévenir mei que nous serons prés a partir dans peu de temps, ça fait trois heures elle doit en avoir finit avec les préparatifs.

L'ambu ne dit pas un mot et repartit de plus belle sans un bruit, ce genre de spectacle le mettait facilement mal alaise, il avait certes connu quelques femmes et ce même a son âge actuel mais il était de la vieille école, chose qui faisait tout de même son charme parmi les kunoichis de kiri et kazekami.
Kisame lui, décida de s'amuser un peu pour réveiller les deux princesses a ses côtés.
Il glissa l'index le long du cou de tao puis le long du doux torse lui étant dévoilé en épousant les formes gracieuses s'offrant a lui.
Elle frémissait dans un léger bruit de contentement le sourire au lèvres.
De l'autre côté il atteint le flanc de mai qu'il caressa de la même manière du cou au basin en épousant également les formes de la terumi et provoquant chez elle les mêmes réactions que pour tao.

Cette délicieuse activité continua quelques minutes encore avant qu'il ne ce décide a y mettre fin en les voyant lentement émerger.
Un sourire puis il passa a l'action, ses deux index vinrent se loger entre les côtes des deux dormeuses avant de s'agiter méticuleusement alors qu'il les embrassaient toutes deux dans le cou.
La réaction fut immédiate, mai et tao pouffèrent de rire en se réveillant avant de se relever précipitamment finissant par comprendre ce qu'il venait de leur arriver.
Dans le mouvement le léger kimono de tao déjà partiellement ôté glissa le long de son torse en dévoilant tout a un kisame ne pouvant s'empêcher de rire.




Mhhhh... hahahaha

Kisa, tu pouvais choisir autre chose ou au moins attendre que l'on soient réveillée, c'est pas du jeux la.

Ouep !
Fallait me réveiller on aurait plus joués, je veux ma revanche haha !


Vous voulez un round deux ?
Mais plus tard alors la il est l'heure de partir, préparez vous on part dans trente minutes.
Allez bonhomme on se bouge, il faut allez voir le gamin.


Un regard carnassier épousait les formes de tao et de mai qui préocupées par le fait que kiso ne puisse pas les voir dans cette tenue pour le moins légère s'empressèrent de s'habiller un minimum.
Tao malgré son attitude habituelle était partagée entre joie, plaisir et honte, le sourire et le regard de kisame couplé a ces quelques mots en disait long.
Mai quand a elle gardait le silence s'efforçant de ne pas perdre la face vis a vis de sa rivale, mei et kisame formaient un couple bel et bien particulier.
Tout deux respectivement très ouverts sur la chose, ce genre d'activités n'étaient pas rares et ne les dérangeaient pas le moins du monde, les événements au pays de la foudre en attestaient.

Finalement elles allèrent également voir zorro qui sans le moindre ménagement était tiré du lit puis régénéré par samehada afin qu'il soit de nouveau sur pied.
Tao ne pu s'empêcher de le taquiner tant elle l'avait vu déstabilisé le matin même.




Alors on va mieux après cette journée au lit ?

Sa tenue était bien évidement très légère, ne dissimulant que le strict minimum, elle soulignait son caractère en mettant ses avantages en valeur, en guise d'arme elle avait de petits éventails ainsi qu'une ombrelle et des sortes de grelots pendant le long de ses jambes.

Allons y on a assez trainés, direction le nord.

_________________

Nombre de messages : 436
Village / Organisation : Iwa

Fiche RPG
Expérience Total: 43260
Level: 41
Technique :
avatarTsuchikage
Roronoa Zorro
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Demeure du seigneur du feu   Mer 23 Mar - 11:02
Alors que le médecin du Damyo du pays du feu le soignait, Zorro entendit parler Aô. Il croyait qu'il n'était pas conscient de la honte normale engendrée par l'abandon, mais personne ne savait qu'à cause d'une promesse qu'il avait fait, cette même honte devenait dix fois pire. C'est pourquoi il préférait se taire jusqu'à-ce qu'il développe un nouveau jutsu, un ninjutsu qu'il pourrait utiliser pour soutenir son taijutsu. Tous ces flashs douloureux dans sa tête le hantait. L'épéiste regarda sa main pendant quelques minutes, puis il se retourna pour voir le groupe s'approcher. Lorsque Kisame le soigna et que Tao se mit à le narguer, il ne fit rien. Il se couvrit avec ses couvertures, ramassa ses vêtements, maintenant propres, puis se dirigea vers un endroit où personne ne pourrait l'épier pour remettre ses vêtements. Lorsqu'il ressortit, Il agrippa son sabre, puis répondit finalement à Aô.

"Pour être franc avec vous, je ne pourrais point le savoir. Je sais déjà que pour Kisame, ce n'était qu'un jeu. Mais je ne suis pas mort, comme tu peux le voir. Il ne me reste qu'à méditer sur mes actions, espérer être pardonné et m'améliorer pour pouvoir éliminer mes nombreux défauts. Maintenant que le groupe est complet, comme Kisame l'a si bien dit, nous avons déjà assez trainés comme ça, c'est le temps de partir à présent."

La voix de Zorro était neutre et calme, assez bizarre vu cette honte extrêmement puissante qu'il avait subi sans ajouter cette scène que Tao faisait pour le narguer. Hélas, cette fois, ca ne marcherait pas. Il ramassa son bandeau vert et l'attacha sur sa tête, puis il se retourna vers le médecin qui avait aidé à le soigner avant de le remercier.

"Merci beaucoup de m'avoir apporté votre aide, j"apprécie beaucoup votre geste. Vous et les autres auriez pu me laisser mourir, mais ce n'est pas le cas. Disons que je prendrai cette chance pour m'améliorer et éviter de faire les mêmes erreurs une seconde fois."

Il se dirigea alors vers la porte tout en laissant au groupe le travail de s'orienter, puisqu'il ne savait pas où ils allaient précisément. Il attendit tout en continuant à penser à un certain Jutsu qu'il allait peut-être inventer bientôt...
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Demeure du seigneur du feu   
 

Demeure du seigneur du feu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Arrivée d'un Seigneur ébouriffé et d'une blonde Dame
» le trone du seigneur demon!
» Salazar le Seigneur-Serpent. (UC)
» Un mod du seigneur des anneaux
» Mini Jeu le Seigneur des Anneaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Of Naruto :: Foret Ryouiki No Katon-