AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
Région orientale du pays du théVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nombre de messages : 779

Fiche RPG
Expérience Total: 90300
Level: 59
Technique :
avatarMizukage
Hoshigaki Kisame
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Région orientale du pays du thé   Lun 11 Oct - 0:14
Complication

Voici plusieurs heures que le groupe avait prit la mer, a l intérieur de la créature nageant les esprits de sambi et kisame se faisaient face.
Le requin n avait plus adressé la parole a kisame depuis bientôt 4 ans, l hoshigake s en accommodait.
A vrai dire il n avait pensé qu a sa famille ces dernières années, trop pour se soucier du cas sambi.



Au loin les côtes orientales du pays du thé, ce pays était faible, pas ou peu de ninjas.
Il était surtout habité par des fermiers et autres éleveurs, connu pour la qualité de son thé et de ses auberges ce pays situé entre celui du feu et de l eau était une route commerciale.
La profondeur était devenue insuffisante pour continuer la plongée, tous marchaient sur l eau en direction de la péninsule.
Ce qu ils virent au loin n avait plus rien de comparable avec les îles verdoyantes qu ils connaissaient, le paysage ressemblait au cratère d un volcan et d épaisses fumées semblaient venir du centre de la terre.

Une fois arrivés sur la terre ferme cette illusion était encore plus parfaite, il ne restait plus rien de vivant ici.
Les champs et autres plantations calcinées, plus une habitation, le sol était craquelé en diverses failles vicieuses d ou s échappait des vapeurs toxiques brulantes, la terre et la roche elle-même etaient tres chaudes.
L air était lourd, kisame devait l admetre yonbi avait choisit un endroit idéal pour imposer la terreur et sa domination, personne pour lui résister et le plaisir devoir cette belle région mourir peu a peu, seconde apres seconde.
Kisame se sentait un peu coupable, ce pays voisin du sien… il aurai pu intervenir plus tôt mais prit par sa nouvelle vie, n avait pas fait de cela une priorité.

Le groupe progressait lentement, les terumis usaient de leur pouvoir héréditaire pour repousser les vapeurs toxiques, a vrai dire ils disolvaient le souffre et toutes autres matières toxique avec leur brume acide et parvenaient a purifier l air.
La température augmentait drastiquement au fur et a mesure de l avancée, les terumis n etaient pas aussi robustes que kisame, même ao montrait des signes de fatigue.




Pff j ai l impression de poser le pied sur une plaque brulante a chaque pas et d être enfermée dans le sonna d une source thermale en même temps

Nous en avons pour longtemps ?
A ce rythme nous serons épuisés avant de combattre


Ahahahahah
Normalement non ao cela ira tres vite si je parviens a frapper yonbi avec samehada.
Le combat devra etre rapide et intense sinon yonbi parviendra a prendre le combat a son compte en utilisant le terrain.
Mais pas d inquiettude je l ai déjà affronté et battu seul, cette fois je vous ai avec moi pour me faciliter la tache.
C est que lui et moi on se connait tout les deux, il se méfiera de moi cette fois.

Mei, une fois ce travail terminé je m occuperai personnellement de toi qu en dis tu ?


Tous savaient a quel point leur deux leader aimaient s adonner a la passion l un envers l autre, souvant sous formes de jeux.
Ao et l homme terumi ne dirent rien, ils avaient la quarantaine, ce genre de chose ne les choquait pas, la cadette de mei elle était un peu plus réservée.
A tout juste 20 ans ces choses la l intéressait mais en même temps lui semblaient encore lointaines, mei au courant de cet interet envers son compagnon adorait la taquiner la dessus en la provoquant, chose qu elle ne manqua pas de répéter a nouveau en parvenant a faire rougir la jeune fille.
Ils riaient de bon cœur durant cette petite pause, seul ao restait en alerte car ce qu il voyait dans son byakugan avait de quoi a casser l ambiance.
Simultanément kisame aussi fit volte face, samehada s était fortement agitée, un important chakra était en approche, elle comme lui le connaissait bien.


Il est la, a quelque kilomètres, il regarde dans notre direction, peut etre essaie t il de nous surprendre.

En formation
Je serai en pointe au corps a corps ou a moyenne distance, ao tu sera derière moi combine ton raiton avec les doubles lames que tu as récupérées sur ce traitre de raiga pour contrer les éventuels dotons me visant ou visant les autres.
Avec ton byakugan tu dois en etre capable.
Mei, toi et les tiens occupaient le rôle le plus important, contenir ses katons ou ses yotons avec vos suitons particuliers, chercher a le défier au yoton est innutile.




Yonbi faisait face au groupe ayant prit position, son visage était étrange on pouvait presque deviner des trais humains.
Sa gueule était ouverte dévoilant d imposants crocs saillants, sa fourrure rouge foncé, sa musculature incroyable et ses quatre queux, il ressemblait a un gorille géant a queux reptiliennes.
Il avançait vers les intrus osant fouler son domaine une masse de chakra déjà concentrée dans la gueule, kisame lui aussi avançait seul samehada en main.
Cela avait un gout de retrouvailles, tout deux se lorgnaient, épiaient le premier mouvement de l autre.
Le démon savait a présent a quel point il était risqué pour lui d attaquer l hoshigake de front, et kisame lui savait a quel point le yoton pouvait etre dangereux pour lui.
Yonbi concentra soudain son chakra et kisame voulut faire de même mais quelque chose clochait, sambi ne participait pas cette fois.


Débrouille toi tout seul, apres tout tu peux le matter avec tes pouvoirs.

Sambi venait de refuser de se battre en compliquant forcément la donne qui était prévue, affronter des torrents de laves sans la protection de son manteau de chakra n avait jamais fait partie du programme.
Kisame savait avoir vexé le requin il y eu 4 ans de cela mais que celui-ci face la grève le surprenait et le vexait a son tour.
Il se mordit la lèvre en regardant le gorille charger en crachant déjà une imposante gerbe de feu droit devant lui.
Le combat ne changerai pas beaucoup mais les risque encourus seraient bien plus grands.

_________________

Nombre de messages : 779

Fiche RPG
Expérience Total: 90300
Level: 59
Technique :
avatarMizukage
Hoshigaki Kisame
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Région orientale du pays du thé   Mar 12 Oct - 16:42
Affrontement en enfer

Yonbi avait prit les devants sur kisame ne s attendant pas a un tel revirement de situation, un torrent de feu lui fonçait droit dessus.
La température augmentait beaucoup, au point de faire fondre la roche située sous les flammes, kisame n avait que peu de temps pour agir, pas assez pour utiliser du ninjutsu.
L unique solution s offrant a lui était dans un premier temps de profiter de cette attaque pour se rapprocher de sa proie, il bondit en avant en longeant le feu prêt a frapper, le démon ne comptait pas lui laisser cette chance et pivota en frappant le sol de ses queux pour lui faire face.
Au moins le katon avait devié sur la diagonale du groupe d ao pour se perdre au loin, les chutes de gros blocs de pierres etaient nombreuses, yonbi ne ménageait pas ses efforts pour empecher kisame de l approcher.
Les consignes avaient étés claires et il les appliquaient comme il le pouvait, byakugan activé il parvenait a frayer un chemin a ses coéquipiers en réduisant ceux leur barrant le passage en poussière et autres petits blocs.
Il fallait a tout prix que les terumis parviennent a s approcher suffisament en économisant leur chakra, cepandant… les réserves d ao diminuaient rapidement.
Les armes d on il avait hérité étaient parfaite pour amplifier le raiton mais en contre partie le chakra était pompé plus vite.

Yonbi enchainait les attaques furieuses coups de poings, charges, coups de queux, morsures et katon tout était bon pour essayer d écraser son adversaire.
Malheureusement pour lui sa taille par rapport a kisame le gênait considérablement, kisame cette fois n etant plus prit par surprise esquivait sans trop de difficultés ces attaques sans la moindre trace de technique.
Il n arrivait cependant pas a s approcher a portée d attaque sans devoir esquiver, d un rugissement terrible il repoussa finalement kisame qui du se servir de samehada pour s immobiliser au sol sans trop reculer.
Mei derrière ao avait remarquée quelque chose de suspect, kisame lui avait dit qu il utiliserai sans doute du dôton mais rien n arrivait, juste des katons.
Son compagnon ne paraissait pas en danger mais elle éprouvait un certain malaise, n etant pas au contact direct elle parvenait a se concentrer sur les chakras.




!!!! attention ao
Depuis le debut du combat il diffuse son chakra sous terre sans l utiliser en même temps que ses katon pour distraire kisa.
Il y a trop de dégagements de chakra ici et comme celui de yonbi est le plus gros, celui sous le sol est couvert.




Le byakugan de l homme expérimenté fixa intensément le sol et en effet un chakra étrange s agglutinait sous le sol.
Yonbi avait entrainé kisame dans son piège, ou plutôt dans une danse macabre, pas par pas, secondes par secondes.
Une zone invisible avait été crée, le rugissement de yonbi n était pas un hasard, kisame avait été repoussé a l endroit souhaité.
Tendit qu il s arrêtait le sol sous ses pieds se mit a trembler, a présent que tout deux s etaient arrêtés ce détail interpella kisame.
Mei se précipitait vers lui en lui hurlant de faire attention, ses deux mains étaient déjà jointes, comme ses deux compagnons elle était prête a s engager dans le combat.
Elle était prévenue, yonbi aimait utiliser le terrain a son avantage, kisame le savait également mais lui avait été contraint par ce surprenant début de combat a aller au corps a corps et s exposer plus qu il ne le voulait.


!!!!...

Le sol se craquela soudain et dans un bruit sinistre le sol explosa puis une imposante éruption se produisit dans le périmètre déterminé par le démon.
Mei avait été réactive, déjà elle et les siens avaient réalisés de concert un puisant shuishoa, les trois jutsu combinés en devinrent un seul d environ le calibre de ceux de kisame.
L eau bien sur s évaporait rapidement mais pas suffisamment pour devenir inutilisable, l hoshigake chevauchait la vague le portant vers son adversaire.



Une fois a portée la vague se mua en véritable tsunami géant et prit beaucoup d ampleur de volume et de hauteur, composée de centaines de requin celle-ci s abattit dans la foulée en fracassant et engloutissant tout sur son passage.
Yonbi détestait l eau cet élément entait en contradiction totale avec ses pouvoir ne lui laissant que le dôton pour lutter, il bondit en arrière pour ne pas être emporté mais une surprise l attendait.
A peine eut il posé une pate au sol qu il fut assaillit, mordu et agrippé par les centaines de requins, rugissant de douleur il perdit momentanément l équilibre en se débattant dans l eau l ayant finalement atteint.
La zonne de combat a présent recouverte par quelque dixaines de mètres d eau était devenue praticable, voir idéale pour le petit groupe de shinobis.
La créature continuait de se débattre furieusement au fond de l eau, a chaque fois qu elle parvenait a repousser ses agresseur pour ce relever, d autres lui rodant autour se jetaient a leur tour sur elle.

Mei et les térumi rejoinrent kisame qui lui s apprêtait déjà a enchainer, ils voulaient en finir le plus vite possible car ils ne garderaient pas cet avantage encore bien longtemps.
L ainée soutenait ao qui s était épuisé a frayer un chemin a mei, sans lui il y eu fort a parier que les terumis n eurent pas pu intervenir et la situation serait en n en pas douter bien pire.
Mei et sa cousine crachèrent leur brume acide en quantité importante, celle-ci ce mêlait a l eau en se concentrant sur le fond.
Fatalement pour yonbi trempé jusqu aux os cela eu de néfastes répercutions, non seulement l acidité de l eau au fond commençait a lui ronger les chairs puis les muscles ainsi que les yeux, mais pour couronner le tout les requins l assaillant étaient eux aussi devenus acides au contact de la technique.



Kisame lui, arborait un sourire sadique emplit de satisfaction, oh que oui cette créature regretterai amèrement d avoir essayée de le tuer.
Sans mei et les autres peut être aurai t il réagit un peu trop tard et subit des degas, et contre un monstre pareil cela aurai pu lui couter la vie.
Mais a présent sa proie était faite comme un rat, il ne laisserait pas passer cette occasion, ceci était peut être un peu risqué mais il attaquerait sans prendre plus de précautions.
Il prit la même posture que lors de son combat a kawa il y eu 4 ans de cela et ses mains décrivirent a nouveau cette forme étrange.
Sous leur pieds l eau prenait la forme d un requin géant, cela était d autant plus rapide que cette fois l eau était déjà a disposition, nul besoin de la créer.
Le prédateur piqua a une vitesse remarquable doit sur sa proie qui elle désespérée concentra une forte quantité de chakra pour cette fois tenter l impossible.
L eau neutralisait ses katons et lui rendait donc impossible l utilisation du yoton, le dôton dans le cas présent ne lui servirait a rien et il n aurai jamais le temps d en utiliser un assez puissant.
Il crachat donc un rayon de chakra droit sur le daikodan et les deux techniques entrèrent en collision pour la plus grande joie de kisame.
Le requin gonflait en même temps qu il se régénérait au contact du chakra de kisame et de l eau a profusion dans la quelle il nageait.
La chaleur produite par le rayon était tres importante, par moment des restes de celui-ci parvenaient a passer et s envolaient vers les cieux.
Certains d entres eux touchèrent kisame qui lui devait maintenir sa technique active, certains transpercèrent son épaule de bas en haut, d autres vinrent se loger dans ses jambes.
Mais il tenait bon, l eau a disposition diminuait a mesure que le daikodan lui grossissait, la taille du requin était semblable a celle de yonbi et s apprêtait a l engloutir.
Il referma les mains et tout le reste de l eau se joint au suiton quand les machoires du requin se refermèrent sur leur proie suivit d une terrible explosion.

Kisame trop pres ne pu que se protéger sommairement, fort heureusement le daikodan était conçu pour aller dans la direction oposée a son créateur en ligne droite, les seuls cas ou cela pouvait varier était quand le jutsu se trouvait sous l eau.
Dans ces cas la, tout comme pour les requins que pouvait créer kisame, celui-ci nageait librement si il y avait assez d eau.
Kisame fut éjecté sur une centaine de mètres, yonbi quand a lui fut englouti, victime de la morsure géante puis de l explosion l ayant trainé au sol en y traçant un large sillon.
A cela il fallait ajouter les degas dus a l eau acide, le gorille géant gisait inerte au sol couvert de blessures plus terribles les unes que les autres.
Il avait les yeux brulés, d horribles plaies subissant encore la corrosion de l acide partout, a vrai dire ses plaies ressemblaient surtout a des morssures multiples, la pire de toute était sans nul doute celle du daikodan.

Sur toute la superficie de son torse d imposantes marques de crocs s enfonçant profondément sans sa chair, il perdait pour le moment beaucoup de sang.
Mais cela ne durerai pas, les bijuu avait une capacité de récupération incroyable, même dans cet état il ne faudrait pas plus de quelques minutes a yonbi pour être de nouveau sur pied.
Implacable il marchait vers sa proie et abattit samehada droit sur le crâne du gorille absorbant la moindre miette de son chakra..
Pour l un la régénération prit fin immédiatement tendit que pour l autre celle-ci accélérait de plus belle.
Kisame se servait du chakra de yonbi pour se soigner et augmenter drastiquement sa puissance, il fit d une pierre deux coups a présent il bénéficiait de réserves de chakra incomparables avec celles a son arrivée sur l ille.
En lui circulait son chakra combiné a celui de sambi au quel il fallait ajouter celui de yonbi partagé entre samehada et lui, le calcul n était pas difficile a faire.


......

Quelques minutes et quelques soin plus tard tous les cinq reprirent la route, kisame faute de pouvoir utiliser sambi du utiliser un suiton de grande ampleur pour transporter le corps inerte du gorille géant.
Apres avoir remplit les réserves de ses compagnons et s être assuré que tous étaient sur pied il utilisa le daibaku suishouha pour emprisonner yonbi, ao et les terumis s étaient installés au sommet de l océan miniature.
L étrange cortège reprit la route au nord est vers le pays de l eau, mei et sa cousine discutaient de ce qu il adviendrait du pays du thé.
La péninsule orientale ne représentait qu une bonne moitié du dit pays mais les répercutions économiques devaient être tres importantes.
Ao rétorqua et a juste titre que la situation actuelle de leur propre territoire etait pour le moment tout juste sous contrôle, ils ne pouvaient pas se permettres se genre de choses.
Les minutes puis les heures passèrent ainsi, tous ne désiraient qu un repos bien mérité, mei avait a présent la tête a ce que pourai bien lui réserver kisame et jubillait de bientôt retrouver ses enfants.

_________________

 

Région orientale du pays du thé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haiti sur une liste de pays juges ennemis de Wasington
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Wikileaks: Les pays Arabes peu tendre envers l'Iran
» Les EUA ne pourra plus soutenir les pays dependants....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Of Naruto :: Autres Lieux-